Rechercher
  • Influence Communication

État de la nouvelle : Bilan 2018

Mis à jour : 17 déc. 2019


Montréal, le 17 décembre 2018 -  Pour une 14e année consécutive, Influence Communication publie son bilan annuel de l’actualité. État de la nouvelle : Bilan 2018 analyse le travail des médias, identifie des tendances et dresse des palmarès à partir de toutes les nouvelles qui ont été publiées ou diffusées au Québec entre le 1er janvier et le 10 décembre 2018.


Si l’actualité de 2016 a été marquée par la peur et celle de 2017 par l’intolérance, on pourrait qualifier 2018 d’année charnière. D’importants événements ont marqué le travail de nos médias et ce n’est que dans plusieurs années qu’on pourra en évaluer toutes les retombées. On n’a qu’à penser à la légalisation du cannabis, à l’arrivée de la CAQ au pouvoir et à son impact sur l’immigration ainsi qu’à la montée de Québec solidaire. Même les Canadiens de Montréal, en pleine transition, n’échappent pas à la tendance.


En 2018, les sports, la politique provinciale et la politique fédérale ont occupé conjointement 47 % de l’actualité au Québec. Les nouvelles internationales continuent de générer une large couverture. Toutefois, dans la plupart des cas, c’est Donald Trump qui en est le principal vecteur.


Le titre de « Nouvelle de l’année » est attribué à la conclusion des Jeux de Pyeongchang, à la fin février. C’est la nouvelle qui a été la plus traitée par nos médias sur une période d’une semaine. Pour une deuxième année d’affilée, Donald Trump arrive en tête du top 10 des personnalités les plus médiatisées au Québec, dans lequel on retrouve deux femmes : Valérie Plante et Manon Massé. C’est la première fois depuis 2014 que deux femmes se glissent si haut au classement. Cette année-là, Pauline Marois et Eugénie Bouchard avaient respectivement terminé 2e et 10e. Malgré une année olympique, aucun athlète amateur ne s’est retrouvé dans le top 50.


C’est la première fois que le CH occupe une aussi faible proportion des nouvelles du sport au Québec depuis le début des années 2000. En 2018, les Canadiens de Montréal n’ont généré que 44,15 % des nouvelles du sport. Ce résultat peut s’expliquer, en partie, par les mauvaises performances de l’équipe, mais aussi par la diversification de l’offre sportive : Impact, baseball, tennis, F1, NFL, CFL, football universitaire, etc.


État de la nouvelle : Bilan 2018 est disponible gratuitement à l’adresse suivante : http://bit.ly/2Cg4Aoi







Contact 

Caroline Gravel

cgravel@influencecommunication.com

514-995-9806

Abonnez-vous au Top 5 de l'actualité et aux annonces concernant Influence

Influence Communication ©2020

logo_influence_blanc_High.png