Système ICE

ICE® (Interactive Communication Environment) est une plateforme Web brevetée mise au point par Influence. Ultraperformante, elle a été conçue spécifiquement pour : 

  • colliger les éléments de nouvelles et le contenu médiatique d’un réseau international de fils et d’agences de presse ainsi que de partenaires publics et privés d’information journalistique provenant des médias imprimés et électroniques incluant la télévision, la radio, les blogues et les réseaux de médias sociaux de plus de 160 pays et en 22 langues;
  • filtrer les données journalistiques à travers des opérateurs logiques et booléens;
  • permettre la compilation de statistiques et de rapports générés par ordinateur ou grâce au travail des analystes médias chevronnés d’Influence.

Communiqués de presse

  • Les cérémonies pour le Jour du Souvenir ont été particulièrement suivies cette année en raison des attentats de St-Jean-sur-Richelieu et d’Ottawa. C’est particulièrement imposant au Québec, alors que l’an dernier, le Jour du Souvenir n’avait obtenu qu’un poids médias de 0,79 %. Au Canada, ces cérémonies représentaient l’an dernier la 6e nouvelle la plus médiatisée de l’année avec un poids de 4,93 %. À la suite de ces cérémonies qui avaient lieu mardi, les médias du Québec et du Canada se sont mis en mode football, alors que les éliminatoires ont débuté dans la Ligue Canadienne de Football (LCF) et que les finales régionales du football universitaire se tenaient aux quatre coins du pays. Le constat est particulièrement surprenant au Québec, alors que la victoire surprise des Carabins s’est faufilée au troisième échelon des nouvelles les plus médiatisées lors de la dernière semaine. Ce match universitaire a obtenu 38 % plus de médiatisation que la demi-finale de l’est entre les Alouettes de Montréal et les Lions de la Colombie-Britannique. Notons que les assistances aux deux parties ont été relativement similaires (environ 15 000 à Montréal contre 13 500 à Québec). Le mot-clic #carabins a aussi passé près de percer le top 100 au Québec avec la 106e position. Au Canada, c’est toutefois la LCF qui retient l’attention, avec les 3e et 5e échelons du palmarès hebdomadaire des nouvelles les plus médiatisées.

  • Les récents attentats de Saint-Jean-sur-Richelieu et d’Ottawa continuent de faire les manchettes pour une troisième semaine consécutive, alors que le pays se prépare à célébrer le Jour du Souvenir. Les préparatifs pour les cérémonies occupent d’ailleurs le premier rang de l’actualité canadienne lors de la dernière semaine, les médias ayant beaucoup parlé de l’augmentation des mesures de sécurité pour les différents événements qui se tiendront d’un océan à l’autre.

    Au Québec, ce sont les funérailles de l’adjudant Patrice Vincent qui continuent de retenir l’attention, devant un trio de nouvelles liées au CH. L’équipe chouchou des médias québécois continue semaine après semaine de rayonner dans les médias et l’organisation a connu une « semaine faste », avec notamment le retrait du chandail de Guy Lapointe et le renvoi de l’attaquant René Bourque à Hamilton. Enfin, soulignons que l’affaire Ghomeshi semble loin de s’estomper, alors qu’une vague de messages a notamment été lancée sur les médias sociaux avec les mots-clic #AgressionNonDénoncée et #BeenRapedNeverReported. Le chef du Parti Libéral du Canada Justin Trudeau a d’ailleurs suspendu deux députés en raison d’allégations de harcèlement sexuel et l’ancienne ministre Sheila Copps a rapporté avoir été agressée par un collègue par le passé.

  • Une semaine après les attentats qui ont secoué les villes d’Ottawa et de Saint-Jean-sur-Richelieu, le temps était à la prière et au recueillement pour les proches et les familles des deux victimes. Au Québec, ce sont les funérailles de l’adjudant Patrice Vincent qui ont davantage obtenu de couverture médiatique alors qu’au Canada, ce sont celles du caporal Nathan Cirillo qui ont dominé l’actualité lors de la dernière semaine. Fait à noter, l’affaire Ghomeshi s’immisce même devant les funérailles de Patrice Vincent dans les médias au Canada, alors qu’elle est seulement 7e dans les médias du Québec. Ce scandale sexuel concernant l’animateur vedette de l’émission Q à la radio de CBC a beaucoup fait réagir au Canada, autant dans les médias traditionnels que sur les médias sociaux. Le Toronto Star a notamment publié les histoires de huit présumées victimes de Ghomeshi, alors que ce dernier a préféré devancer les allégations en publiant un long message sur sa page Facebook. Depuis, autant sa firme de relations publiques que sa firme de promotions l’ont largué. Le mot-clic #JianGhomeshi est d’ailleurs 5e au palmarès canadien lors de la dernière semaine.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter