Analyse quantitative

Services d’analyse quantitative

Quelles ont été les retombées médiatiques de votre dernière campagne de relations publiques? Comment se comparent-elles à celles de vos concurrents?

Votre société obtient-elle toute la visibilité et l’attention auxquelles elle pourrait normalement s’attendre dans les médias?

Votre organisation est-elle la cible d’une couverture biaisée et négative de la part de certains groupes de presse?

Quel est le niveau d’intérêt que portent les chaînes de télévision à l’égard des nouvelles économiques, de la lutte contre le SIDA, du sport professionnel ou des énergies renouvelables au cours d’une journée, d’une semaine ou d’une année entière?

L’attention médiatique accordée à différents sujets varie-t-elle selon les continents, les pays ou même les types de médias? Certains sujets sont-ils parfois évacués ou ignorés dans certaines régions ou certains pays du monde?

Quelles sont les organisations non gouvernementales (ONG) les plus performantes dans l’occupation de l’espace nouvelles et des médias?

Autant de questions qui trouvent réponse chez Influence. Grâce au système ICE dont la particularité est d’être alimenté automatiquement par une trentaine d’entreprises et de pouvoir analyser, trier et compiler des millions de nouvelles en très peu de temps, nos experts peuvent développer autant de modèles de ce qu’on appelle la « médiacomptabilité ».

Revue de presse

  • "C'est une particularité au Québec, où tout le monde parle de la même chose dans le même angle", dit-il. La question n'est pas d'être pour ou contre le report des dates de l'halloween: c'est que tout à coup, il n'y a rien d'autre dans l'actualité. Hier après-midi, c'était même le sujet numéro 1 dans l'actualité au Québec.

  • Au Québec comme au Canada, cette campagne est une de celles ayant suscité le moins d'intérêt. Mais ce fut le contraire à l'étranger. M. Dumas rappelle que le canada dans le monde reçoit traditionnellement une "couverture bonbon". Or le moment de la campagne qui a suscité le plus de couverture à l'étranger est l'affaire du "Blackface". Piètre communicateur, le chef conservateur Andrew Scheer n'a pas su en tirer parti.

  • Il existe plus de 140 journées thématiques reconnues par l’Organisation des Nations-Unis, en plus d'une panoplie de journées et de semaines thématiques nationales, provinciales, et locales. Il souligne que des événements comme la Grande Guignolée des médias, organisée au Québec pour amasser des denrées alimentaires pour les plus démunis, concentrent l'attention du public durant une très courte période de temps. "L'impact négatif de ça, c'est que 72 % [de la couverture] de la pauvreté dans les médias pendant toute l'année, ça dure une journée [...] Donc, ce qui se passe, c'est que le reste de l'année, on n'en parle à peu près pas, comme si on avait réglé le problème de la pauvreté". Les campagnes publicitaires sur les médias sociaux gagnent en popularité et permettent aux organisations de rejoindre le public en contournant les médias traditionnels. Cette participation en ligne ne se traduit par contre pas toujours par davantage de revenus pour les organisations, affirme Jean-François Dumas, président d’Influence Communication 

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter