Revue de presse

Influence Communication
-
17 décembre 2018

Pour une 14e année consécutive, Influence Communication publie son bilan annuel de l’actualité. État de la nouvelle : Bilan 2018© analyse le travail des médias, identifie des tendances, et dresse des palmarès à partir de toutes les nouvelles qui ont été publiées ou diffusées au Québec entre le 1er janvier et le 10 décembre 2018. 

La Presse+
-
22 mai 2018

Il y a des modes dans les médias. C’est le jeu du balancier. À l’instar des variations boursières, il y a des thèmes en information qui sont des valeurs haussières et d’autres baissières. Les fluctuations semblent justifiées par les saveurs du jour, les impératifs financiers et les stratégies d’affaires des groupes médiatiques.

103.7FM - Bonjour grand portage
-
22 mai 2018

Il s'agit de l'argent qu'on a dans nos poches ou qu’on n’a pas dans nos poches lorsqu'on parle d'impôt ou de régime de retraite. Les galanteries culinaires des Ricardo de ce monde occupent près 30% plus de place de tout ce qu'on fait en économie au Québec en termes de poids médias. La cuisine intéresse plus le monde que l'économie.

93.7 FM - Y a Des Matins
-
16 mai 2018

Jean-François Dumas d'Influence Communication n'en revenait pas à quel point la rupture de Mariannne St-Gelais et de Charles Hamelin prenait de la place dans les médias. Dans le documentaire "jusqu'au dernier tour", Marianne St-Gelais se dit sollicitée par des garçons prêts à devenir le père de ses enfants.

Les Affaires
-
12 mai 2018
«Nabil Lahrech est une bête des médias sociaux. Il a une force de frappe phénoménale: dès qu'il met quelque chose en ligne, ça déclenche un tsunami de réactions.»
— Jean-François Dumas, président d'Influence Communication
91.9 FM - Jean-Charles en liberté
-
11 mai 2018

Les Alouettes sont quant à eux 15e dans le palmarès. Le prochain repêchage dans la ligue nationale de hockey ne suscite pas pour l'instant d'engouement dans la population. À Winnipeg, l'élimination des Predators par les Jets a conquis les fans, et la ville avait des airs de Montréal, à l'époque où le Canadien signait encore des victoires.

102.1 FM - Le Monde de Mario
-
9 mai 2018

Jean-François Dumas en fait l'objet d'une chronique dans la Presse. Les autorités taisent les cas de suicide pour éviter l'effet d'entraînement, rappelle le président d'influence communication. Or, les tueurs ont été érigés pratiquement en vedettes pendant des années. De 18 à 25 pour cent de tout ce qui se disait lors d'une tuerie comme celle de polytechnique concernait le meurtrier. Le public a le droit à l'information, mais a-t-il besoin d'en savoir autant? La bonne nouvelle: le processus inverse opère depuis 2011, alors qu'on s'intéresse davantage aux victimes qu'aux criminels.

La Presse+
-
8 mai 2018
Chaque fois qu’un drame violent ou une tuerie frappe notre société, j’ai l’impression que c’est une partie de notre innocence collective qui meurt. Quelqu’un quelque part a repoussé les limites du possible et de l’acceptable. Les images et les descriptifs usés à outrance finissent par déformer notre seuil de tolérance.
La tragédie nous jette l’horreur au visage ainsi qu’une série de questionnements à propos du sens commun, du droit à l’information et du voyeurisme.
93.7 FM - Y a Des Matins
-
8 mai 2018

M.Dumas note un retour du balancier. Dans le dossier d'Alexandre Bissonnette à la Grande mosquée de Québec, 5 pour cent des dépêches traitaient du modus operandi du tueur, une tendance lourde. Les gens des salles de presse démontrent une sensibilité plus grande.

91.9 FM - Jean-Charles en liberté
-
4 mai 2018

Les Alouettes de Montréal ont déjà occupé une place de choix dans les médias. Mais cette situation a complètement changé. Et ils manquent à tout coup de belles occasions de faire parler d'eux. On jurerait qu'ils font exprès.

Communiqués de presse

  • Trois sujets ont monopolisé l’actualité québécoise et canadienne au cours de la dernière semaine : la suspension des vols de Boeing 737 MAX 8 par une majorité de pays dans le monde, l’attentat terroriste meurtrier perpétré dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande ainsi que les suites de la saga SNC-Lavalin, dans laquelle est empêtré le gouvernement Trudeau. Alors que les deux premiers ont émergé dans l’actualité des derniers jours, le scandale SNC-Lavalin reste encore un des sujets les plus traités pour une sixième semaine consécutive.

    Au Québec, le départ de Catherine Fournier du Parti québécois pour siéger comme députée indépendante ainsi que les nombreuses manifestations d’étudiants partout à travers la province pour la protection de l’environnement et du climat ont été les deux autres sujets les plus couverts par les médias.

  • Encore une fois cette semaine, la saga SNC-Lavalin qui hante le gouvernement de Justin Trudeau domine l’actualité québécoise et canadienne. La démission de la présidente du Conseil du Trésor, la conférence de presse du premier ministre ainsi que le témoignage de son ancien proche conseiller, Gerald Butts, ont fait la Une des principaux quotidiens du pays au cours des derniers jours.

    Au Québec, la crise politique vénézuélienne, marquée par une panne de courant majeure à travers tout le pays, ainsi que la suspension surprise du directeur général de la Sûreté du Québec ont occupé une part importante de l’attention médiatique de la dernière semaine. Au Canada, c’est la réforme système de santé ontarien ainsi que les allégations de la députée Caesar-Chavannes à l’endroit de Justin Trudeau qui ont occupé l’attention médiatique.

  • Quatre grandes nouvelles ont marqué l’actualité québécoise et canadienne au cours de la dernière semaine. C’est sans surprise que la saga SNC-Lavalin a été le sujet le plus traité alors que l’ex-ministre Wilson-Raybould a témoigné devant le comité de la justice. La tenue du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un, la date limite des transactions dans la Ligne nationale de hockey ainsi que le témoignage de l’ancien avocat de Trump devant le Congrès américain ont occupé la plus grande part de l’attention médiatique québécoise et canadienne des derniers jours.

    Notons qu’au Québec, les propos racistes tenus par des spectateurs lors d’un match de hockey de la Ligne nord-américaine à Saint-Jérôme, dénoncés par le joueur au centre de l’incident, Jonathan-Ismaël Diaby, ont également été traités par plusieurs médias, en faisant un des sujets les plus importants au Québec la semaine dernière.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter