Qui est Influence

Les plus importants réseaux d’information et firmes de relations publiques internationales font confiance à notre professionnalisme.

Influence Communication est un courtier en information médias spécialisé dans la surveillance, la synthèse et l’analyse de contenus de médias imprimés et électroniques, notamment l’Internet et les médias sociaux. Influence possède un réseau de partenaires médias et de services de presse efficace dans plus de 160 pays qui lui permet d’accéder à des sources d’information locales.

Du tri de nouvelles en passant par les services de veille jusqu’aux analyses de contenus des médias, Influence utilise la performance et la fiabilité de sa plateforme d’agrégation ICE combinée à son réseau de contacts pour vous livrer un travail optimal.

Chaque jour, Influence collige et traite plus d’un million d’articles provenant des quatre coins du monde et rédigés en 22 langues différentes. Grâce au savoir-faire de nos spécialistes et à des méthodes de recherche éprouvées, nous vous offrons des résultats d’études de qualité dans les meilleurs délais, accompagnés d’un service à la clientèle hors pair.

Communiqués de presse

  • Cette semaine encore, les nouvelles internationales ont dominé l’actualité. C’est la convention républicaine qui a connu la couverture la plus soutenue tout au long de la semaine dans les médias d’un océan à l’autre, terminant au premier rang au Québec et au Canada. L’intervention controversée de Melania Trump, l’annonce de Mike Pence comme colistier et le discours final de Donald Trump auront contribué à faire de cet événement l’un des moments politiques les plus importants de l’année.

    Les répercussions de l’attentat survenu le 14 juillet dernier à Nice ont occupé le paysage médiatique du monde entier. Au Québec comme au Canada, c’est la question de la sécurité nationale qui a occupé le plus de place. Les médias ont principalement souligné les divisions idéologiques au sein du gouvernement français quant aux moyens à mettre en œuvre pour prévenir de nouvelles attaques. D’ailleurs, le climat n’est pas au beau fixe en Europe où l’incertitude suite au coup d’État avorté en Turquie laisse présager de sombres lendemains.

    Finalement, les Pokémon terminent pour la deuxième semaine d’affilée dans le Top 5 au Québec et au Canada. L’application mobile a été officiellement lancée ici le 17 juillet dernier, créant chez les utilisateurs un engouement qui semble avoir gagné aussi les médias conventionnels.

  • Les tragiques événements survenus cette semaine à travers le monde dominent l’actualité au Québec et au Canada. C’est l’attentat perpétré à Nice à l’occasion des célébrations du 14 juillet qui a le plus fortement ébranlé la scène médiatique, tant ici qu’à l’étranger. Avec un poids médias de 14,33% au Québec et de 10,81% au Canada, c’est l’événement le plus médiatisé chez nous depuis les attentats de Bruxelles survenus en mars dernier. Bien que l’État islamique ait revendiqué l’attentat, la confusion règne encore au sein des médias qui s’interrogent sur la véritable motivation du tueur. À suivre.

    Sur un ton plus léger, les Pokémons font énormément parler d’eux depuis le lancement de l’application Pokemon Go aux États-Unis, le 6 juillet dernier. Les médias sociaux ont grandement contribué à la popularité du jeu qui a ensuite fait la manchette dans la plupart des médias traditionnels au Québec et au Canada.

  • L’échange de P.K. Subban aura causé une petite commotion au Québec à la fin de la semaine dernière, permettant aux Canadiens de Montréal de revenir à l’avant de la sellette. Dans les 24 heures suivant l’annonce, la nouvelle était partout, mais elle s’est rapidement essoufflée, probablement en raison de la longue fin de semaine de congé.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter