Communiqués de presse

Influence Communication
-
18 novembre 2019

Au cours de la dernière semaine, Don Cherry a été au cœur de l’actualité québécoise et canadienne. En effet, le congédiement du commentateur a été la nouvelle la plus importante des derniers jours au Québec alors qu’elle se classe au deuxième rang au Canada. La première tempête de neige de la saison suivie par le changement de position du gouvernement Legault à propos du Programme de l’expérience québécoise complètent le top des trois principales nouvelles de la semaine. Notons que l’habillement de Catherine Dorion à l’Assemblée nationale se classe dans le top 5 pour une deuxième semaine consécutive.

Au Canada, ce sont les cérémonies de commémoration du jour du Souvenir qui ont généré le plus de couverture médiatique à travers le pays.

Influence Communication
-
11 novembre 2019

Durant la dernière semaine, c’est la volonté du ministre Simon Jolin-Barrette de réformer le Programme de l’expérience québécoise, marquée par un recul puis un abandon et influencée par de nombreuses contestations des milieux universitaires et économiques, qui a été le sujet le plus médiatisé au Québec. Le retour à la normale sur le réseau d’Hydro-Québec après la tempête automnale de la semaine dernière arrive au second rang. Notons que le costume d’Halloween controversé de Catherine Dorion ainsi que son coton ouaté porté à l’Assemblée nationale, en 3e position, ont obtenu plus de couverture médiatique que la mise à jour économique du ministre Girard et que le congrès de refondation du Parti Québécois, deux sujets qui arrivent respectivement 4e et 5e au classement.

Au Canada, c’est la participation du Toronto FC en finale de la Major League Soccer contre les Sounders de Seattle qui a été le sujet le plus couvert par les médias au cours de la dernière semaine.

Influence Communication
-
4 novembre 2019

Au cours de la dernière semaine, la météo a certainement été le sujet le plus traité dans les médias québécois. En effet, l’importante tempête de vent et de pluie qui s’est abattue sur le Québec et qui a laissé des centaines de milliers de maisons dans le noir pendant des heures, voire des jours, ainsi que ce qu’on a surnommé l’« Halloween Gate » ont été les deux principaux sujets traités dans les médias de la province. Notons que la tempête automnale a également fait couler de l’encre en dehors du Québec, puisqu’il s’agit du 2e sujet le plus couvert au Canada dans la dernière semaine.

Au Canada, c’est l’installation du gouvernement minoritaire de Justin Trudeau et les mouvements dans les partis d’opposition qui ont été le thème le plus couvert, arrivant en 3e position au Québec.  

Influence Communication
-
28 octobre 2019

La fin de la campagne électorale fédérale menant à un gouvernement minoritaire sous Justin Trudeau a été l’événement le plus couvert au cours de la dernière semaine, tant dans les médias du Québec que dans les médias du Canada. En effet, la journée du vote ainsi que les différentes analyses dans les jours qui ont suivi en ont fait le sujet le plus important de l’actualité médiatique au Canada. Notons également que les procédures de destitution contre le président américain se classent dans les tops 5 québécois et canadiens.

Au Québec, l’arrestation du chanteur Éric Lapointe pour voies de fait, les célébrations entourant la tenue du gala de l’ADISQ ainsi que le drame familial survenu à Montréal en début de semaine ont été les autres principaux sujets traités.

Influence Communication
-
21 octobre 2019

Au cours de la dernière semaine, ce sont, encore une fois, les élections fédérales qui ont retenu la plus grande part de l’attention des médias du Québec et du Canada. En effet, le sprint de fin de campagne ainsi que les sondages se sont retrouvés à la une de tous les principaux médias provinciaux et nationaux. La situation tendue dans le nord de la Syrie, causé par le retrait des troupes américaines, ainsi que les procédures de destitution contre Donald Trump se retrouvent également dans les tops québécois et canadien.

Au Québec, les violences en Catalogne à la suite de la condamnation de leaders indépendantistes ainsi que l’opposition d’économistes québécois au projet de gazoduc GNL-Québec complètent le top 5.  

Influence Communication
-
15 octobre 2019

C’est, encore une fois, l’élection fédérale qui a dominé l’actualité québécoise et canadienne au cours de la dernière semaine. En effet, l’analyse des performances de chefs après les deux débats, ainsi que les importants mouvements dans les sondages ont été au cœur de la couverture médiatique à travers tout le pays. Notons également que les procédures de destitutions contre Donald Trump ainsi que le retrait des troupes américaines de la Syrie par le président américain ont également beaucoup intéressé les médias du Québec et du Canada.

Au Québec, ce sont les manifestations surprises du groupe d’activistes Extinction Rebellion dans la région de Montréal ainsi que le débat sur le « Bonjour-Hi » qui complètent le top 5.

Revue de presse

  • "C'est une particularité au Québec, où tout le monde parle de la même chose dans le même angle", dit-il. La question n'est pas d'être pour ou contre le report des dates de l'halloween: c'est que tout à coup, il n'y a rien d'autre dans l'actualité. Hier après-midi, c'était même le sujet numéro 1 dans l'actualité au Québec.

  • Au Québec comme au Canada, cette campagne est une de celles ayant suscité le moins d'intérêt. Mais ce fut le contraire à l'étranger. M. Dumas rappelle que le canada dans le monde reçoit traditionnellement une "couverture bonbon". Or le moment de la campagne qui a suscité le plus de couverture à l'étranger est l'affaire du "Blackface". Piètre communicateur, le chef conservateur Andrew Scheer n'a pas su en tirer parti.

  • Il existe plus de 140 journées thématiques reconnues par l’Organisation des Nations-Unis, en plus d'une panoplie de journées et de semaines thématiques nationales, provinciales, et locales. Il souligne que des événements comme la Grande Guignolée des médias, organisée au Québec pour amasser des denrées alimentaires pour les plus démunis, concentrent l'attention du public durant une très courte période de temps. "L'impact négatif de ça, c'est que 72 % [de la couverture] de la pauvreté dans les médias pendant toute l'année, ça dure une journée [...] Donc, ce qui se passe, c'est que le reste de l'année, on n'en parle à peu près pas, comme si on avait réglé le problème de la pauvreté". Les campagnes publicitaires sur les médias sociaux gagnent en popularité et permettent aux organisations de rejoindre le public en contournant les médias traditionnels. Cette participation en ligne ne se traduit par contre pas toujours par davantage de revenus pour les organisations, affirme Jean-François Dumas, président d’Influence Communication 

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter