Spéculations autour de Denis Coderre

19 septembre 2012

Denis Coderre aime les médias et les médias l'aiment bien.  Même quand il ne fait rien de spécial, sa grande visibilité médiatique permet à Denis Coderre de se trouver entre le 100e et le 200e rang des personnes les plus médiatisées au Québec.  Ajoutons que la plupart de nos athlètes olympiques ne se glissent jamais dans le top 200 québécois.

Nous nous sommes amusés à analyser la bête médiatique qu'est Denis Coderre entre le 1er janvier et le 14 septembre dernier.

- La médiatisation de ses commentaires et les spéculations sur son avenir politique représentent l'équivalent du poids médias de presque 3 parties moyennes du Canadien de Montréal

- La médiatisation de ses commentaires et les spéculations sur son avenir politique représentent l'équivalent du poids médias de tout ce qui se dit normalement en un an sur l'éducation au Québec. (Pour une année normale, sans conflit étudiant)

- La médiatisation de ses commentaires et les spéculations sur son avenir politique représentent un poids médias supérieur à celui  des aînés au Québec.

- La médiatisation de ses commentaires et les spéculations sur son avenir politique représentent le tiers de tout ce qu'on a fait en nouvelles internationales.  

 

Comme les médias ont "toujours raison" nous avons aussi cru bon dresser un palmarès des spéculations entourant l'avenir de Denis Coderre :

·      78 % des reportages estiment qu’il briguera la mairie de Montréal

·      16 % des reportages estiment qu’il briguera la chefferie du Parti libéral du Canada.

·      7 % des reportages estiment qu’il briguera la chefferie du Parti libéral du Québec.

Nous n'avons pas encore trouvé de mention de la venue possible de Denis Coderre sur le premier trio du Canadien.

 

 

 

Spéculons à notre tour

Si jamais Denis devait faire le saut en politique municipale, ça génèrerait peut-être un intérêt supplémentaire des médias montréalais pour l'information locale.  Montréal est la région du Québec dont les médias font le moins d'info locale. À l'inverse, Saguenay et Québec sont les deux régions qui en font le plus.

Voici sa réaction sur les ondes du 98,5 FM dans l’émission de Benoît Dutrizac

 

Par Jean-François Dumas

Communiqués de presse

  • Les Jeux panaméricains se sont terminés dimanche soir avec la cérémonie de clôture mettant en vedette Kanye West. Ce dernier a d’ailleurs mis fin à son spectacle en lançant son micro dans les airs et en quittant la scène sans saluer la foule. Rien n’a paru lors de la télédiffusion de l’événement, mais il semblerait que des problèmes techniques aient miné sa performance en direct, ce qui aurait causé le geste de l’artiste. Au-delà de cet accrochage artistique, le Canada ressort toutefois de ces jeux avec le sentiment du devoir accompli, ayant pulvérisé son record de médailles et ayant largement dépassé les objectifs. Au niveau médiatique, avec une pointe au Canada cette semaine à 5,93 %, les Jeux panaméricains ont quasiment atteint le niveau des Jeux olympiques de Sotchi de 2014 qui avaient eu un poids médias de 6,28 % à leur sommet.

    Au Québec, soulignons la performance médiatique du tournoi Challenger de Granby, qui, grâce aux performances incroyables de deux jeunes Québécois, Félix Auger-Aliassime et Charlotte Robillard-Millette, se hisse dans le top 5 de la semaine. Sur Twitter, ce sont plutôt deux athlètes professionnels qui ont retenu l’attention, soit Alexander Semin et Didier Drogba. Le premier a signé un contrat d’une saison avec le CH et le second a fait l’objet de rumeurs toute la semaine sur sa venue possible avec l’Impact de Montréal.

  • Les Jeux panaméricains continuent d’occuper le haut du classement de l’actualité au Canada cette semaine, mais ils parviennent aussi à se hisser au premier rang au Québec. Le Canada fait très bonne figure à ces jeux, ayant déjà dépassé, à la mi-parcours, son total de médailles d’il y a quatre ans. Le chef de mission du Canada avait d’ailleurs comme objectif de finir au second rang des médailles, ce qui semble maintenant fortement réalisable avec 143 médailles au compteur pour le Canada contre 164 pour les États-Unis et 100 pour le Brésil au 3e rang. Notons aussi le nom de l’athlète Hugo Barrette dans les mots-clic de la semaine. Le cycliste originaire des Îles-de-la-Madeleine s’est démarqué avec deux médailles d’or et une de bronze en cyclisme sur piste.

    Au Québec, le Festival d’été de Québec s’est terminé hier et l’événement a fait le plein médiatique toute la semaine avec une panoplie d’artistes d’envergure. Malgré quelques averses, dont une majeure qui a forcé l’annulation du spectacle des Foo Fighters après seulement quatre chansons, les organisateurs ont affirmé que le FEQ avait été un succès sur toute la ligne. Le spectacle des Rolling Stones a notamment été le plus gros de toute l’histoire du Festival, qui en était cette année à sa 48e édition. Le Festival d’été de Québec sera de retour l’an prochain du 7 au 17 juillet 2016.

  • La crise de la dette en Grèce continue de faire jaser dans les médias d’ici avec le 1er rang au Québec et le second rang au Canada. Toute la semaine, les négociations se sont poursuivies afin d’en venir à une entente à la suite de la victoire du non au référendum de la semaine dernière. Cette nouvelle performe médiatiquement depuis maintenant trois semaines, alors que moins de 1 % des nouvelles dépassent les trois jours consécutifs de couverture médiatique au Québec et au Canada.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter