Malaise journalistique

11 septembre 2012

Un rapport du coroner vient d’attaquer le travail des médias et l’impact qu’ils auraient eu sur un désespéré qui a tué deux de ses enfants avant de s’enlever la vie. 

Le coroner argumente que le triste événement s’est déroulé pendant une période durant laquelle les détails de l’affaire Turcotte ont été fortement médiatisés, ce qui a pu être un élément déclencheur.  Brian Myles, président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, était à RDI ce matin et il accordait une entrevue à Anne-Marie Dussault pour défendre le travail des journalistes.

Question : Monsieur Myles, en tant que représentant d’une association de journalistes, et par surcroît lui-même journaliste judiciaire, est-il bien placé pour évaluer de façon neutre la responsabilité des médias dans ce genre de dossier ? 

Suis-je le seul à avoir un malaise ?

Soulignons qu’il existe une différence notoire entre le travail des journalistes et l’intérêt des groupes médiatiques. On n’a qu’à penser à la médiatisation disproportionnée du lock-out du Journal de Montréal et de la fermeture de la salle de nouvelles de TQS pour s’en convaincre. 

Voici par ailleurs quelques données qui démontrent l’intérêt des médias québécois pour les faits divers et les affaires judiciaires.

En 2011, les faits divers et affaires judiciaires a été le thème le plus médiatisé au Québec.  Le même thème a occupé le 4e rang au Canada et le 6e dans le monde pour la même période.

En moyenne, l’an dernier, nos médias ont accordé 38 % plus d’attention aux faits divers et affaires judiciaires que la presse du reste du Canada, et 53 % de plus que la moyenne internationale.

Les Québécois ont-ils un appétit particulier pour les nouvelles sordides ? Ou seulement nos médias ?

 

Jean-François Dumas

Communiqués de presse

  • Le monde médiatique au Québec a vécu une crise en fin de semaine alors que La Presse a sorti un long reportage sur le journaliste François Bugingo, révélant plusieurs mensonges que ce dernier aurait fait dans certains reportages. Cette histoire a littéralement enflammé les réseaux sociaux, avec plus de 12 000 messages sur le sujet. Or, malgré l’effet de bombe de cette nouvelle dans l’écosystème médiatique québécois, les médias traditionnels ont traité la nouvelle avec beaucoup de prudence et la nouvelle n’est que la 7e plus médiatisée de la semaine au Québec avec un poids médias de 1,06 %. Deux raisons peuvent expliquer ce classement : la nouvelle n’est sortie dans le journal La Presse que le samedi matin et la plupart des médias traditionnels (dont certains employeurs de Bugingo) ont traité la nouvelle avec beaucoup de prudence.

  • Même en mai, le Québec est toujours tourné vers le hockey. Trois nouvelles parmi les cinq premières sont en lien avec le hockey. Il y a d’abord l’élimination du CH par le Lightning en deuxième position. Les résultats de la finale du hockey junior québécois se retrouvent en troisième position, après une chaude lutte entre l’Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec. Le top 5 se conclut finalement par la victoire du Canada en Championnat du monde de hockey. Outre le hockey, l’élection de Pierre Karl Péladeau à titre de nouveau chef du Parti québécois fait la manchette, obtenant un poids médias de 6,50 %.

    Le Canada s'intéresse, lui aussi, au hockey et plus particulièrement au Championnat du monde et aux deux séries éliminatoires dans l’Est, alors que ces nouvelles occupent les trois premières places du top 5. La décision favorable de la Cour suprême envers Omar Khadr fait jaser les médias canadiens, obtenant un poids médias de 0,95 %. Finalement, l’ensemble du Canada a découvert cette semaine le FHRITP, grâce à la vidéo de la journaliste Shauna Hunt qui affronte des individus trouvant le FHRITP particulièrement comique. Résultat : un ingénieur d’Hydro One filmé durant cette scène perd son emploi et les médias s’intéressent au phénomène.

  • Montréal, 19 mai 2015 – Aujourd’hui, au terme de la course à la chefferie du PQ, Influence Communication a rendu public un certain nombre de données et d’observations sur la médiatisation de la nouvelle.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter