Malaise journalistique

11 septembre 2012

Un rapport du coroner vient d’attaquer le travail des médias et l’impact qu’ils auraient eu sur un désespéré qui a tué deux de ses enfants avant de s’enlever la vie. 

Le coroner argumente que le triste événement s’est déroulé pendant une période durant laquelle les détails de l’affaire Turcotte ont été fortement médiatisés, ce qui a pu être un élément déclencheur.  Brian Myles, président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, était à RDI ce matin et il accordait une entrevue à Anne-Marie Dussault pour défendre le travail des journalistes.

Question : Monsieur Myles, en tant que représentant d’une association de journalistes, et par surcroît lui-même journaliste judiciaire, est-il bien placé pour évaluer de façon neutre la responsabilité des médias dans ce genre de dossier ? 

Suis-je le seul à avoir un malaise ?

Soulignons qu’il existe une différence notoire entre le travail des journalistes et l’intérêt des groupes médiatiques. On n’a qu’à penser à la médiatisation disproportionnée du lock-out du Journal de Montréal et de la fermeture de la salle de nouvelles de TQS pour s’en convaincre. 

Voici par ailleurs quelques données qui démontrent l’intérêt des médias québécois pour les faits divers et les affaires judiciaires.

En 2011, les faits divers et affaires judiciaires a été le thème le plus médiatisé au Québec.  Le même thème a occupé le 4e rang au Canada et le 6e dans le monde pour la même période.

En moyenne, l’an dernier, nos médias ont accordé 38 % plus d’attention aux faits divers et affaires judiciaires que la presse du reste du Canada, et 53 % de plus que la moyenne internationale.

Les Québécois ont-ils un appétit particulier pour les nouvelles sordides ? Ou seulement nos médias ?

 

Jean-François Dumas

Commentaires

Ajouter un commentaire

Communiqués de presse

  • Les nouvelles internationales continuent de dominer l’actualité autant au Québec qu’au Canada alors que les tragédies aériennes ont continué de frapper dans le monde. En effet, après le vol MH17 de Malaysian Airlines, un vol d’Air Algérie s’est écrasé au Mali avec 116 passagers à bord, dont cinq Québécois. Cette nouvelle est au 3e rang au Québec, mais ne figure qu’au 11e rang au Canada. Notons aussi qu'un avion s’est aussi écrasé près de Taïwan, mais cette nouvelle a eu moins d’envergure autant au Québec (10e rang) qu’au Canada (17e rang). Le monde du sport n’est pas en reste, alors que l’Omnium canadien de golf se déroulait au club Royal Montréal de jeudi à dimanche. Cette nouvelle se faufile au 4e rang au Québec et perce le top 3 au Canada. Le vainqueur de ce tournoi, Tim Clark, est le 106e mot-clic le plus utilisé au Canada lors de la dernière semaine, ce qui en fait toutefois le mot-clic le plus utilisé en lien avec l’actualité au Québec dans le pays.

  • Ce sont deux éléments de nouvelles internationales qui ont le plus retenu l’attention autant au Québec qu’au Canada lors de la dernière semaine. En effet, les récentes offensives d’Israël sur la bande de Gaza et l’écrasement du vol MH17 de Malaysian Airlines occupent les deux premiers échelons de l’actualité pour la période du 15 au 21 juillet 2014. Au Québec, les nouvelles qui suivent au palmarès sont plutôt à saveur locale, alors que la saga autour de la prime d’Yves Bolduc occupe le 4e rang, le début des vacances de la construction arrive 6e, les excuses de Christine St-Pierre à Jean-François Lisée 7e et le Festival Juste Pour Rire au 10e rang.

    Au Canada, la triste histoire de la disparition du jeune Nathan O’Brien et de ses grands-parents a connu son dénouement, alors que Douglas Garland a été accusé des meurtres dans cette histoire. Cette nouvelle est 4e au pays, tout juste devant les accusations retenues contre l’ancien sénateur Mike Duffy. Le match des étoiles du baseball majeur est 7e, le retour du football canadien à Ottawa arrive 8e avec la victoire des Redblacks contre les Argonauts de Toronto. Enfin, la twittosphère s’est unie pour envoyer des messages en lien avec l’écrasement du vol MH17. Le mot-clic #MH17 est premier dans le monde, aux États-Unis et au Canada pour la dernière semaine.

  • L’été bat son plein et pourtant, la classe politique québécoise a réussi à se faufiler au premier rang de l’actualité de la province avec l’histoire de la prime reçue par Yves Bolduc pour avoir pris en charge des patients lorsqu’il était dans l’opposition. Claude Castonguay a réclamé sa démission et Gaétan Barrette a pour sa part réclamé la retraite de Claude Castonguay. Il a fallu l’intervention du premier ministre Philippe Couillard qui a réclamé un peu de calme. Au second rang se trouve la nouvelle offensive d’Israël sur la bande de Gaza. Notons que mardi dernier, cette nouvelle était #1 dans le monde au Canada et dans le monde, mais ne perçait même pas le top 20 des nouvelles au Québec selon l’importance de la couverture.

    Au Canada, c’est la Coupe du monde de soccer de la FIFA qui a dominé l’actualité de la dernière semaine. Fait à noter, le Canada n’avait pas d’équipe à cette compétition, mais le pays a été le 11e plus grand acheteur de billets pour l’événement et le premier au niveau des pays non représentés à la Coupe du Monde. Le même constat avait été constaté lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. (article du Globe and Mail : http://bit.ly/1kVozGq)

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter