En cette journée de la femme...

8 mars 2012

En cette journée de la femme, je crois qu'il est bon de garder à l'esprit quelques éléments liés à la couverture médiatique.

  1. Sans se tromper on peut affirmer que nous voyons de plus de plus de femmes devant la caméra et derrière le micro.
  2. Quand l'information a un genre, elle est surtout conjuguée au féminin quand il est question de santé, d'éducation, de pauvreté, des aînées, des jeunes, de violence familiale, etc.  Or, tous ces thèmes sont en perte de vitesse dans nos médias depuis une dizaine d'années.
  3. Ajoutons aussi qu'en 2011, Pauline Marois a été la seule femme à se classer dans le top 20 des personnalités les plus médiatisées au Québec.
  4. Au cours de la même période, seulement 4 femmes se sont inscrites dans le top 50.  Outre Pauline Marois on trouve Nathalie Normandeau, Lady gaga et Céline Dion.
  5. Globalement, on découvre que depuis une dizaine d'années, les femmes n'occupent pas plus de place au coeur de l'actualité.

 

Pourtant à15h00 aujourd'hui, la journée internationale de la femme se classait quand même au 10e rang des nouvelles les plus citées au Québec.

Jean-François Dumas

Communiqués de presse

  • Après la fièvre des séries, la fièvre royale. Le mariage entre le Prince Harry et Meghan Markle a complètement dominé l’actualité québécoise du 14 au 20 mai, loin devant le Festival de Cannes, la Série entre le Lightning et les Capitals et l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. Le Top 5 Québec est complété par l’assemblée citoyenne de Québec sur la sécurité durant le G7, signe que le sujet gagne en vitesse à l’approche du Sommet des 8 et 9 juin prochain. 

    Dans le reste du Canada, la frénésie entourant le mariage royal est seulement devancée par la campagne électorale ontarienne, dont la course à trois semble se resserrer à deux semaines du scrutin. Les séries de la LNH continuent également de retenir l’attention, occupant le troisième et cinquième rang, alors que la controverse sur le projet de pipeline Trans Mountain arrive au quatrième rang. 

  • Tout comme durant la semaine précédente, l’actualité a fait la part belle aux Séries de la LNH du 7 au 13 mai 2018. Au Québec comme au Canada, la victoire des Jets de Winnipeg se retrouve au deuxième rang, alors que le quatrième rang est occupé par celle du Lightning de Tampa Bay au Québec et par celle des Capitals de Washington au Canada.

    L’actualité québécoise a également été marquée par le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, qui se retrouve au premier rang du Top 5. Celui-ci est complété par la nomination d’Alexandre Taillefer comme président de la campagne du PLQ au troisième rang et par la transformation de La Presse en OBNL au cinquième rang.

    Au Canada, c’est la campagne électorale ontarienne qui arrive au premier rang, suivi du retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien au troisième rang et des suites de l’attaque au véhicule-bélier à Toronto au cinquième rang. 

  • Si un printemps sans séries à Montréal fait généralement chuter le poids du hockey dans l’actualité québécoise, c’est tout le contraire qui s’est produit la semaine dernière. Du 30 avril au 6 mai 2018, les séries opposant Pittsburgh à Washington et Winnipeg à Nashville ont respectivement occupé le premier et le second rang du Top 5 Québec. Celle opposant Tampa Bay à Boston arrive quant à elle au septième rang avec un poids médias de 1,68 %, alors que celle entre Las Vegas et San Jose obtient un poids médias de 0,90 %.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter