En cette journée de la femme...

8 mars 2012

En cette journée de la femme, je crois qu'il est bon de garder à l'esprit quelques éléments liés à la couverture médiatique.

  1. Sans se tromper on peut affirmer que nous voyons de plus de plus de femmes devant la caméra et derrière le micro.
  2. Quand l'information a un genre, elle est surtout conjuguée au féminin quand il est question de santé, d'éducation, de pauvreté, des aînées, des jeunes, de violence familiale, etc.  Or, tous ces thèmes sont en perte de vitesse dans nos médias depuis une dizaine d'années.
  3. Ajoutons aussi qu'en 2011, Pauline Marois a été la seule femme à se classer dans le top 20 des personnalités les plus médiatisées au Québec.
  4. Au cours de la même période, seulement 4 femmes se sont inscrites dans le top 50.  Outre Pauline Marois on trouve Nathalie Normandeau, Lady gaga et Céline Dion.
  5. Globalement, on découvre que depuis une dizaine d'années, les femmes n'occupent pas plus de place au coeur de l'actualité.

 

Pourtant à15h00 aujourd'hui, la journée internationale de la femme se classait quand même au 10e rang des nouvelles les plus citées au Québec.

Jean-François Dumas

Communiqués de presse

  • Il semble que les déboires du CH aient enfin cessé de monopoliser l’attention de nos médias. Les Torontois ont cependant de très bonnes raisons de continuer à s’intéresser au sport malgré l’absence d’équipes canadiennes des séries éliminatoires au hockey. En effet, les Raptors ont réussi à se tailler une place dans les séries éliminatoires de la NBA. Leurs deux victoires de cette semaine les propulsent ainsi d’une quatrième place déjà enviable dans notre top 5 Canada à une première place, ex-aequo avec la fin de procès de Mike Duffy.

  • C’est incontestablement les suites du congrès du NPD du Canada, tenu le dimanche 10 avril à Edmonton, qui a fait couler le plus d’encre cette semaine. En effet, Thomas Mulcair a alors marqué l’histoire en obtenant des appuis exceptionnellement bas, les militants de son parti votant à 52 % pour la tenue d’une course à la chefferie.

  • C’est encore une fois les allégations de corruption envers le Parti libéral qui domine l’actualité québécoise cette semaine. Déjà, l’arrestation de Nathalie Normandeau avait largement attiré l’attention, la nouvelle monopolisant 8,10 % de la production médiatique québécoise dans la semaine du 14 au 20 mars. Moins d’un mois plus tard, c’est au tour de l’affaire Sam Hamad de se retrouver en tête de notre top 5 de l’actualité de la semaine. Encore une fois, ce qui aurait dû être un moment fort de la session parlementaire pour le Parti libéral, celui-ci arrivant à la moitié de son mandat, a été effacée par des questionnements quant à l’éthique de la formation politique. Mais c’est surtout la gestion même de cette crise par le gouvernement qui a été sévèrement critiquée par plusieurs commentateurs politiques.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter