En cette journée de la femme...

8 mars 2012

En cette journée de la femme, je crois qu'il est bon de garder à l'esprit quelques éléments liés à la couverture médiatique.

  1. Sans se tromper on peut affirmer que nous voyons de plus de plus de femmes devant la caméra et derrière le micro.
  2. Quand l'information a un genre, elle est surtout conjuguée au féminin quand il est question de santé, d'éducation, de pauvreté, des aînées, des jeunes, de violence familiale, etc.  Or, tous ces thèmes sont en perte de vitesse dans nos médias depuis une dizaine d'années.
  3. Ajoutons aussi qu'en 2011, Pauline Marois a été la seule femme à se classer dans le top 20 des personnalités les plus médiatisées au Québec.
  4. Au cours de la même période, seulement 4 femmes se sont inscrites dans le top 50.  Outre Pauline Marois on trouve Nathalie Normandeau, Lady gaga et Céline Dion.
  5. Globalement, on découvre que depuis une dizaine d'années, les femmes n'occupent pas plus de place au coeur de l'actualité.

 

Pourtant à15h00 aujourd'hui, la journée internationale de la femme se classait quand même au 10e rang des nouvelles les plus citées au Québec.

Jean-François Dumas

Communiqués de presse

  • Le top 5 des nouvelles au Canada est résolument tourné vers l’étranger cette semaine. La finale de la coupe Stanley continue d’occuper la première position avec un poids médias de 2,83 %. Les quatre nouvelles qui suivent proviennent des États-Unis ou du Royaume-Uni. Il s’agit d’une situation fort rare puisque les médias canadiens, bien que plus portés vers l’étranger que ceux du Québec, font rarement leur chou gras de l’actualité internationale. Le poids médias des nouvelles constituant notre top 5 est en ce sens beaucoup plus bas qu’à l’habitude, puisque seules les finales de la Coupe Stanley arrivent à dépasser la barre du 1 %, chose qui est normalement le cas pour l’ensemble du top.

  • C’est le sport qui domine notre top 5 du Québec cette semaine. Cette année, le Grand Prix du Canada a obtenu une attention particulièrement grande. Il est peu surprenant de voir l’événement arriver en première position de notre top 5 Québec. Avec ses 8,89 %, le Grand Prix obtient un poids médias particulièrement élevé, alors même qu’il ne dure que deux jours. Il devance même les finales de la Coupe Stanley qui ont pourtant fait les manchettes toute la semaine.

  • La finale de la Coupe Stanley bat actuellement son plein et l’événement occupe la première place des Top 5, au Québec et au Canada, avec des poids médias respectifs de 7,95 % et de 4,17 %. Soulignons que la présence en finale de P.K. Subban et des Predators de Nashville compte pour beaucoup dans cette couverture importante au Québec. Malgré son échange survenu à la fin juin l’an dernier, le défenseur est toujours très populaire auprès du public et conserve une place importante dans la couverture sportive des médias d’ici.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter