Poids médias

Le système ICE permet à nos analystes médias de mesurer avec précision le poids relatif d’une nouvelle par rapport à l’ensemble des nouvelles publiées ou diffusées au cours d’une période donnée.

Qu’il s’agisse des nouvelles diffusées pendant quelques heures ou pendant plusieurs années, le poids médias établit le pourcentage qu’a occupé une nouvelle, un événement ou même une personne par rapport au volume total de nouvelles au cours de la même période.

On obtient ainsi un palmarès des nouvelles ou des personnalités les plus citées par type de média, région géographique ou langue.

À la fin de chaque année, Influence publie son recueil (le Bilan de la Nouvelle) qui dresse un portrait des moments forts de l’année précédente et des personnalités qui ont été au cœur de la nouvelle.

Revue de presse

  • Il y a des modes dans les médias. C’est le jeu du balancier. À l’instar des variations boursières, il y a des thèmes en information qui sont des valeurs haussières et d’autres baissières. Les fluctuations semblent justifiées par les saveurs du jour, les impératifs financiers et les stratégies d’affaires des groupes médiatiques.

  • Il s'agit de l'argent qu'on a dans nos poches ou qu’on n’a pas dans nos poches lorsqu'on parle d'impôt ou de régime de retraite. Les galanteries culinaires des Ricardo de ce monde occupent près 30% plus de place de tout ce qu'on fait en économie au Québec en termes de poids médias. La cuisine intéresse plus le monde que l'économie.

  • Jean-François Dumas d'Influence Communication n'en revenait pas à quel point la rupture de Mariannne St-Gelais et de Charles Hamelin prenait de la place dans les médias. Dans le documentaire "jusqu'au dernier tour", Marianne St-Gelais se dit sollicitée par des garçons prêts à devenir le père de ses enfants.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter