Revue de presse

Télé-Québec - Dans les médias
-
8 mars 2018

Le budget fédéral arrive en première place, suivi de la crise au bloc québécois et de la cérémonie des Oscars.

91.1 Sport - Jean-Charles en liberté
-
2 mars 2018

En comparaison, le Toronto FC, champion de la MLS se classe neuvième. L'arrivée de Didier Drogba a aidé à donner plus de visibilité au onze montréalais. Ailleurs dans le monde, le hockey se classe au onzième rang dans les médias en termes de visibilité.

96.5 FM - 360 PM
-
1 mars 2018

En effet, Il serait plus médiatisé que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. Gaétan Barrette a été mêlé a plusieurs dossier qui ont suscité beaucoup d’attention (les infirmières, les CHSLD, etc).  

98.1 FM - Martineau-Trudeau
-
20 février 2018

L'épuisement professionnel est devenu la saveur du jour. Dans tous les professionnels représentés par une association syndicale, l'épuisement professionnel est un cheval de bataille depuis 2014. Les organisations syndicales ont des axes de communication. Les formules utilisées à outrance fini par banaliser un phénomène. Les médias expliquent de moins en moins et font vivre de plus en plus d'émotions.

104.7 FM - Que l'Outaouais se lève
-
20 février 2018

Les syndicats justifient des requêtes et améliorations des conditions de travail avec l'argument de l'épuisement professionnel. Cette justification est de plus en plus utilisée mais en l'usant à la corde, on risque de banaliser les problèmes de santé mentale. Une fois les ententes signées, il n'est plus question de cet épuisement professionnel.

La Presse+
-
20 février 2018
Lorsqu’une centrale syndicale entreprend un processus de négociation, son plan de match se joue à trois niveaux : ses objectifs, sa stratégie, mais surtout son axe principal de communication.
C’est lui que nous percevons et qui est véhiculé dans les médias. C’est lui que nous allons retenir de l’ensemble de la démarche. Le syndicat cherche à positionner sa quête et à justifier officiellement ce qu’il cherche à obtenir.
102.1 FM - Québec Aujourd'hui
-
14 février 2018

Les préparatifs des jeux de Pyeongchang ont fait le top 50 des nouvelles du Québec. M. Dumas parle de la sous-représentation des femmes. Que l'on parle peu de nos athlètes n'est pas seulement la faute des médias. On pourrait aussi blâmer les commanditaires et les associations de sports amateurs. Il faudrait publiciser davantage nos athlètes.

106.9 FM - Que la Mauricie se lève
-
13 février 2018

Québécois: aucun n'a percé le top 50 des athlètes les plus médiatisés. 2016: 76% de la couverture du Québec sur les Jeux mettait en vedette une femme.

93.7 FM - Y a Des Matins
-
13 février 2018

Jean-François Dumas, président d'Influence Communication, rappelle qu'après les Jeux Olympiques, on oublie les athlètes.

93.7 FM - Y a Des Matins
-
13 février 2018

À l’instar des réseaux sociaux, le culte de la personnalité domine, avant même le sport. On cherche des vedettes car les gens aiment les histoires personnelles qui font vivre des émotions. En raison du caractère éphémère des jeux, aucun athlète ne fera le top 50 des nouvelles les plus médiatisées. Seulement 1 pour cent des nouvelles consacrées aux sports en 2016 portaient sur des athlètes féminines.

Communiqués de presse

  • Trois sujets ont particulièrement retenu l’attention des médias du 8 au 14 octobre, tant au Québec qu’au Canada. La légalisation imminente du cannabis a fait la manchette de presque tous les journaux au cours de la dernière semaine. Tous les aspects de cette nouvelle loi, qui entrera en vigueur dans les prochains jours, ont été traités. Le passage destructeur de l’ouragan Michael en Floride et les réactions de producteurs laitiers par rapport au nouvel accord commercial États-Unis–Mexique-Canada se classent également dans les tops 5 provincial et national.

  • Sans surprise, l’élection d’un gouvernement majoritaire caquiste au Québec a particulièrement retenu l’attention dans les médias la semaine dernière. Le jour de l’élection a d’ailleurs été très riche en nouvelles, alors que la signature de l’AÉUMC a également obtenu une couverture médiatique importante le 1er octobre et les jours suivants. Ces deux nouvelles se retrouvent respectivement au premier et second rang pour le Québec, et au cinquième et premier rang au Canada.

  • La dernière semaine de la campagne électorale québécoise a attiré une importante partie de l’attention des médias. Les nombreuses confrontations entre les chefs des quatre principaux partis ont monopolisé une grande part de la couverture au Québec. La confusion entourant les résultats des élections au Nouveau-Brunswick a également retenu une partie de l’attention médiatique au Québec et au Canada.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter