Communiqués de presse

Influence Communication
-
22 octobre 2018

 Sans surprise, la légalisation du cannabis a dominé l’actualité au cours de la dernière semaine. Les files formées devant les succursales provinciales, la rupture de stock de plusieurs produits ainsi que la mise en place de réglementation à travers le pays ont généré une importante couverture de l’enjeu entre le 15 et le 21 octobre, tant au Québec qu’au Canada.

Influence Communication
-
16 octobre 2018

Trois sujets ont particulièrement retenu l’attention des médias du 8 au 14 octobre, tant au Québec qu’au Canada. La légalisation imminente du cannabis a fait la manchette de presque tous les journaux au cours de la dernière semaine. Tous les aspects de cette nouvelle loi, qui entrera en vigueur dans les prochains jours, ont été traités. Le passage destructeur de l’ouragan Michael en Floride et les réactions de producteurs laitiers par rapport au nouvel accord commercial États-Unis–Mexique-Canada se classent également dans les tops 5 provincial et national.

Influence Communication
-
10 octobre 2018

Sans surprise, l’élection d’un gouvernement majoritaire caquiste au Québec a particulièrement retenu l’attention dans les médias la semaine dernière. Le jour de l’élection a d’ailleurs été très riche en nouvelles, alors que la signature de l’AÉUMC a également obtenu une couverture médiatique importante le 1er octobre et les jours suivants. Ces deux nouvelles se retrouvent respectivement au premier et second rang pour le Québec, et au cinquième et premier rang au Canada.

Influence Communication
-
1 octobre 2018

La dernière semaine de la campagne électorale québécoise a attiré une importante partie de l’attention des médias. Les nombreuses confrontations entre les chefs des quatre principaux partis ont monopolisé une grande part de la couverture au Québec. La confusion entourant les résultats des élections au Nouveau-Brunswick a également retenu une partie de l’attention médiatique au Québec et au Canada.

Influence Communication
-
24 septembre 2018

Encore une fois cette semaine, le sujet d’intérêt des médias québécois a été la campagne électorale provinciale. Les deux débats, l’entrevue des quatre chefs à Tout le monde en parle ainsi que les fluctuations dans les sondages ont monopolisé plus du cinquième des contenus des médias québécois au cours de la dernière semaine.

Ailleurs dans l’actualité, c’est la violente tornade qui s’est abattue sur la région de Gatineau-Ottawa qui a retenu une importante partie de la couverture, tant au Québec qu’au Canada. L’intensification des négociations de l’ALÉNA avec le retour de la ministre Freeland à Washington a également été très couverte sur la scène provinciale et nationale.  

Influence Communication
-
17 septembre 2018

Pour la quatrième semaine consécutive, l’actualité québécoise a été monopolisée par la campagne électorale provinciale. Le premier débat des chefs tenus a été au cœur de l’attention médiatique. La santé, l’éducation et l’immigration sont les thèmes qui ont été les plus abordés dans les derniers jours.

Revue de presse

  • "C'est une particularité au Québec, où tout le monde parle de la même chose dans le même angle", dit-il. La question n'est pas d'être pour ou contre le report des dates de l'halloween: c'est que tout à coup, il n'y a rien d'autre dans l'actualité. Hier après-midi, c'était même le sujet numéro 1 dans l'actualité au Québec.

  • Au Québec comme au Canada, cette campagne est une de celles ayant suscité le moins d'intérêt. Mais ce fut le contraire à l'étranger. M. Dumas rappelle que le canada dans le monde reçoit traditionnellement une "couverture bonbon". Or le moment de la campagne qui a suscité le plus de couverture à l'étranger est l'affaire du "Blackface". Piètre communicateur, le chef conservateur Andrew Scheer n'a pas su en tirer parti.

  • Il existe plus de 140 journées thématiques reconnues par l’Organisation des Nations-Unis, en plus d'une panoplie de journées et de semaines thématiques nationales, provinciales, et locales. Il souligne que des événements comme la Grande Guignolée des médias, organisée au Québec pour amasser des denrées alimentaires pour les plus démunis, concentrent l'attention du public durant une très courte période de temps. "L'impact négatif de ça, c'est que 72 % [de la couverture] de la pauvreté dans les médias pendant toute l'année, ça dure une journée [...] Donc, ce qui se passe, c'est que le reste de l'année, on n'en parle à peu près pas, comme si on avait réglé le problème de la pauvreté". Les campagnes publicitaires sur les médias sociaux gagnent en popularité et permettent aux organisations de rejoindre le public en contournant les médias traditionnels. Cette participation en ligne ne se traduit par contre pas toujours par davantage de revenus pour les organisations, affirme Jean-François Dumas, président d’Influence Communication 

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter