Sur le pupitre 4 février AM

Congédiement au MAPAQ: une enquête de la Protectrice du citoyen est demandée
 
Publication d’un rapport sévère sur la gestion de la dernière campagne électorale du PQ
 
Rencontre internationale à Ottawa sur la situation politique au Venezuela
 
VRAK-TV toujours critiquée pour la publication d’un guide sur les sexfie
 
L’Assemblée nationale honore des héros de la fusillade à la Grande mosquée de Québec
 
Ottawa annonce la construction d’un nouveau centre de Revenu Canada à Shawinigan
 
Les ministres Caire et Dubé lancent le processus de regroupement des centres de données informatiques
 
L’embâcle sur la rivière des Mille Îles a été dégagé
 
Les commerces de cannabis seront plus nombreux à Kanesatake que la SQDC opère de boutiques
 
Bruce McArthur pourrait écoper d’une peine de 200 ans de prison
 
Des citoyens de Victoriaville s’opposent à l’aménagement d’un parc d’éoliennes
 
Déraillement de train mortel ce matin en Colombie-Britannique
 
Procès de Michel Cadotte: l’accusé a reconnu avoir songé à tuer son épouse il y a longtemps
 
Facebook célèbre son 15e anniversaire
 
 
Top 3 Sports:
 
Rob Gronkowski a-t-il disputé son dernier match dans la NFL?                        
 
Paul Byron, blessé au haut du corps, pourrait rater plusieurs matchs
 
Bianca Andreescu est au 70e rang du classement de la WTA; Bouchard 80e          
 


-30-

À propos d'Influence Communication

Influence est le plus important courtier en nouvelles au Canada. Fondée en 2001, l’entreprise ayant son siège social à Montréal assure un service de veille et d'analyse médias pour la plupart des plus grandes entreprises canadiennes. Grâce à sa plate-forme ICE (Interactive Communication Environment) et à son réseau de partenaires répartis à travers le Canada et dans 160 pays, Influence offre la surveillance, l'agrégation et l'analyse exhaustives des journaux, de la radio, de la télévision et de plus de 7 000 sites Internet d'information. Chaque jour, Influence Communication collige plus d'un million de nouvelles à travers le monde.

Revue de presse

  • "C'est une particularité au Québec, où tout le monde parle de la même chose dans le même angle", dit-il. La question n'est pas d'être pour ou contre le report des dates de l'halloween: c'est que tout à coup, il n'y a rien d'autre dans l'actualité. Hier après-midi, c'était même le sujet numéro 1 dans l'actualité au Québec.

  • Au Québec comme au Canada, cette campagne est une de celles ayant suscité le moins d'intérêt. Mais ce fut le contraire à l'étranger. M. Dumas rappelle que le canada dans le monde reçoit traditionnellement une "couverture bonbon". Or le moment de la campagne qui a suscité le plus de couverture à l'étranger est l'affaire du "Blackface". Piètre communicateur, le chef conservateur Andrew Scheer n'a pas su en tirer parti.

  • Il existe plus de 140 journées thématiques reconnues par l’Organisation des Nations-Unis, en plus d'une panoplie de journées et de semaines thématiques nationales, provinciales, et locales. Il souligne que des événements comme la Grande Guignolée des médias, organisée au Québec pour amasser des denrées alimentaires pour les plus démunis, concentrent l'attention du public durant une très courte période de temps. "L'impact négatif de ça, c'est que 72 % [de la couverture] de la pauvreté dans les médias pendant toute l'année, ça dure une journée [...] Donc, ce qui se passe, c'est que le reste de l'année, on n'en parle à peu près pas, comme si on avait réglé le problème de la pauvreté". Les campagnes publicitaires sur les médias sociaux gagnent en popularité et permettent aux organisations de rejoindre le public en contournant les médias traditionnels. Cette participation en ligne ne se traduit par contre pas toujours par davantage de revenus pour les organisations, affirme Jean-François Dumas, président d’Influence Communication 

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter