Le top 5 de l’actualité

26 juin 2018

Le poids médias est un indice quantitatif et comparatif, développé par Influence Communication, qui mesure le poids d’une nouvelle selon son volume de couverture. Autrement dit, la statistique ne tient pas compte de l’importance du média ou du ton de la couverture, mais seulement du nombre de mentions de la nouvelle dans un marché donné. Ce nombre de mentions est tiré de nos bases de données ou de celles de nos fournisseurs et partenaires qui rassemblent de nombreuses nouvelles que nous traitons chaque jour de façon partiellement automatisée.  

Ce qu’est le poids médias

Le poids médias n’est pas une valeur absolue. C’est une valeur relative qui rapporte l’importance quantitative d’une nouvelle portant sur un organisme, une entreprise ou un individu. 

L’utilité du poids médias

Pour nos clients, il permet de relativiser l’importance d’une nouvelle afin de poser les gestes adéquats. L’élément-clé est de savoir si la nouvelle en a été une de premier plan ou secondaire.

Si le poids médias n’est pas une donnée absolue, elle fournit une mesure de l’importance accordée à une nouvelle, un thème ou individu dans un marché donné.

Pourquoi utilisons-nous des facteurs de pondération ?

Les facteurs de pondération sont destinés à uniformiser les résultats entre nos différentes sources et bases de données parce qu’elles sont construites de façon différente. La pondération permet d’avoir des résultats plus justes.

Nos modèles d’analyses

Nous utilisons près de 25 modèles d’analyses (ton, angles, accélérants, messages-clés, etc.) Le poids médias n’est que l’un de nos outils d’analyse.

Comment obtenons-nous ces nouvelles?

Influence compte sur une centaine d’employés et de pigistes. Nous surveillons chaque jour tout ce qui se dit dans les quotidiens, les hebdos, les magazines, la radio, la télé, le web et les médias sociaux au Québec. Nous utilisons nos bases de données ainsi que celles de nos fournisseurs et partenaires.

Pourquoi garder certains éléments confidentiels?

Si nous maintenons une certaine confidentialité autour de la méthodologie, c’est parce que dans un domaine commercial aussi compétitif que celui des relations publiques, c’est une question de survie pour une PME comme Influence Communication de protéger son expertise.

Et nos clients?

Nous servons quotidiennement plusieurs centaines de clients avec une revue de presse de leurs sujets d’intérêts ou de l’analyse médiatique d’enjeux plus pointus.

Tous nos clients disposent d’une méthodologie complète selon l’analyse que nous réalisons pour eux.

Communiqués de presse

  • Au cours de la dernière semaine, Don Cherry a été au cœur de l’actualité québécoise et canadienne. En effet, le congédiement du commentateur a été la nouvelle la plus importante des derniers jours au Québec alors qu’elle se classe au deuxième rang au Canada. La première tempête de neige de la saison suivie par le changement de position du gouvernement Legault à propos du Programme de l’expérience québécoise complètent le top des trois principales nouvelles de la semaine. Notons que l’habillement de Catherine Dorion à l’Assemblée nationale se classe dans le top 5 pour une deuxième semaine consécutive.

    Au Canada, ce sont les cérémonies de commémoration du jour du Souvenir qui ont généré le plus de couverture médiatique à travers le pays.

  • Durant la dernière semaine, c’est la volonté du ministre Simon Jolin-Barrette de réformer le Programme de l’expérience québécoise, marquée par un recul puis un abandon et influencée par de nombreuses contestations des milieux universitaires et économiques, qui a été le sujet le plus médiatisé au Québec. Le retour à la normale sur le réseau d’Hydro-Québec après la tempête automnale de la semaine dernière arrive au second rang. Notons que le costume d’Halloween controversé de Catherine Dorion ainsi que son coton ouaté porté à l’Assemblée nationale, en 3e position, ont obtenu plus de couverture médiatique que la mise à jour économique du ministre Girard et que le congrès de refondation du Parti Québécois, deux sujets qui arrivent respectivement 4e et 5e au classement.

    Au Canada, c’est la participation du Toronto FC en finale de la Major League Soccer contre les Sounders de Seattle qui a été le sujet le plus couvert par les médias au cours de la dernière semaine.

  • Au cours de la dernière semaine, la météo a certainement été le sujet le plus traité dans les médias québécois. En effet, l’importante tempête de vent et de pluie qui s’est abattue sur le Québec et qui a laissé des centaines de milliers de maisons dans le noir pendant des heures, voire des jours, ainsi que ce qu’on a surnommé l’« Halloween Gate » ont été les deux principaux sujets traités dans les médias de la province. Notons que la tempête automnale a également fait couler de l’encre en dehors du Québec, puisqu’il s’agit du 2e sujet le plus couvert au Canada dans la dernière semaine.

    Au Canada, c’est l’installation du gouvernement minoritaire de Justin Trudeau et les mouvements dans les partis d’opposition qui ont été le thème le plus couvert, arrivant en 3e position au Québec.  

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter