État de la nouvelle: Bilan 2014

Montréal, 16 décembre 2014 - Pour une 10e année consécutive, Influence Communication publie son bilan annuel de l’actualité. État de la nouvelle : Bilan 2014 analyse le travail des médias, identifie des tendances et dresse des palmarès à partir de toutes les nouvelles qui ont été publiées ou diffusées au Québec entre le 1er janvier et le 8 décembre 2014. L’année 2014 a été dominée par les sports, la politique provinciale, les faits divers et les nouvelles locales qui ont généré conjointement 52 % de toute l’actualité. Les valeurs faibles demeurent les mêmes : le tissu social, la pauvreté, les aînés, l’éducation, les jeunes et les autochtones.

En fait, le caractère exceptionnel de la cuvée 2014 réside dans l’intérêt soudain de nos médias pour l’international. Le thème des nouvelles internationales est passé du 17e rang en 2013 à la 8e position cette année.

En cette année électorale, il ne faut pas se surprendre que les élections aient été aussi dominantes. La surprise ici réside sans doute dans la place accordée à l’analyse.

Sur un plan individuel, Philippe Couillard est celui qui a suscité le plus de couverture en 2014. Eugénie Bouchard, la recrue médiatique de l’année, est aussi la première femme en dix ans à se tailler une place dans le top 10 des sports. Quant à lui Xavier Dolan, il devient le premier Québécois à déloger Céline Dion en tête du palmarès culturel.

État de la nouvelle : Bilan 2013 a été téléchargé plus de 120 000 fois en 2013. Il est disponible gratuitement en 3 éditions : Québec, Canada et monde.

Télécharger

Encore une fois cette année, Influence Communication propose l’année en un coup d’oeil grâce aux Grands dossiers de l’actualité 2014.

 



-30-

À propos d'Influence Communication

Influence est le plus important courtier en nouvelles au Canada. Fondée en 2001, l’entreprise ayant son siège social à Montréal assure un service de veille et d'analyse médias pour la plupart des plus grandes entreprises canadiennes. Grâce à sa plate-forme ICE (Interactive Communication Environment) et à son réseau de partenaires répartis à travers le Canada et dans 160 pays, Influence offre la surveillance, l'agrégation et l'analyse exhaustives des journaux, de la radio, de la télévision et de plus de 7 000 sites Internet d'information. Chaque jour, Influence Communication collige plus d'un million de nouvelles à travers le monde.

Source :
Jean-François Dumas
Président
Influence Communication

Revue de presse

  • "C'est une particularité au Québec, où tout le monde parle de la même chose dans le même angle", dit-il. La question n'est pas d'être pour ou contre le report des dates de l'halloween: c'est que tout à coup, il n'y a rien d'autre dans l'actualité. Hier après-midi, c'était même le sujet numéro 1 dans l'actualité au Québec.

  • Au Québec comme au Canada, cette campagne est une de celles ayant suscité le moins d'intérêt. Mais ce fut le contraire à l'étranger. M. Dumas rappelle que le canada dans le monde reçoit traditionnellement une "couverture bonbon". Or le moment de la campagne qui a suscité le plus de couverture à l'étranger est l'affaire du "Blackface". Piètre communicateur, le chef conservateur Andrew Scheer n'a pas su en tirer parti.

  • Il existe plus de 140 journées thématiques reconnues par l’Organisation des Nations-Unis, en plus d'une panoplie de journées et de semaines thématiques nationales, provinciales, et locales. Il souligne que des événements comme la Grande Guignolée des médias, organisée au Québec pour amasser des denrées alimentaires pour les plus démunis, concentrent l'attention du public durant une très courte période de temps. "L'impact négatif de ça, c'est que 72 % [de la couverture] de la pauvreté dans les médias pendant toute l'année, ça dure une journée [...] Donc, ce qui se passe, c'est que le reste de l'année, on n'en parle à peu près pas, comme si on avait réglé le problème de la pauvreté". Les campagnes publicitaires sur les médias sociaux gagnent en popularité et permettent aux organisations de rejoindre le public en contournant les médias traditionnels. Cette participation en ligne ne se traduit par contre pas toujours par davantage de revenus pour les organisations, affirme Jean-François Dumas, président d’Influence Communication 

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter