État de la nouvelle : Bilan 2013

Montréal, 17 décembre 2013 - Pour une neuvième année consécutive, Influence Communication publie son bilan annuel de l’actualité. État de la nouvelle : Bilan 2013© analyse le travail des médias, identifie des tendances et dresse des palmarès à partir de toutes les nouvelles qui ont été publiées ou diffusées au Québec entre le 1er janvier et le 9 décembre 2013. 

Pour une septième année consécutive, Influence Communication rend également publics les résultats d’analyses similaires effectuées auprès des médias canadiens et internationaux.

En 2013, dans la plus pure tradition québécoise, les sports, les faits divers et les nouvelles locales ont coiffé tous les autres thèmes avec un poids médias combiné de 43 %. En 2012, ces trois thèmes réunis avaient généré moins de 32 % de tous les sujets d’actualité.

La tragédie de Lac-Mégantic a été la nouvelle de l’année.  Depuis le début des années 2000 au Québec, c’est la nouvelle la plus médiatisée sur 24 heures, sur 7 jours et sur douze mois.  C’est aussi le dossier qui a fait le plus parler du Québec dans les médias étrangers.

Toutefois, il faut replacer les choses en perspective, si le Canadien de Montréal était une seule et unique nouvelle, il aurait surpassé la tragédie de Lac-Mégantic de 0,2 %.

Fidèle à leur habitude, les médias ont fait très peu de nouvelles internationales.  Celles-ci se trouvent derrière l’habitation et la rénovation.

La cuisine a poursuivi sa montéefulgurante en grimpant au 5e rang devant les nouvelles économiques.

Pauline Marois a été la personnalité la plus médiatisée en 2013.  Colette Roy-Laroche récolte quant à elle le titre de recrue médiatique de l’année. Michel Therrien a dominé dans la catégorie des sports.

Télécharger

Encore une fois cette année, Influence Communication propose l’année en un coup d’oeil grâce aux Grands dossiers de l’actualité 2013.

 

 

Sondage

Le 10 décembre dernier, Influence Communication a lancé un sondage en ligne afin de connaître l’opinion du public sur quelques éléments d’actualité.
Voici les résultats du public, suivis par la bonne réponse :

 

Trois athlètes qui ne font pas partie du Top 15 des personnalités sportives les plus médiatisées.

Réponse : Tiger Woods (#17), George St-Pierre (#75) et Sébastien Vettel (#49)

 

L'entreprise qui ne fait pas partie du top 10 des entreprises les plus médiatisées au Québec

Réponse: Canadian National Railway (#13)

 

La personnalité politique la plus médiatisée au Québec en 2013.

Réponse: Jean Charest

 

Le média international qui s'est le plus intéressé au Québec en 2013.

Réponse: Arab Times (Koweit)

 

La personalité la plus médiatisée dans le cadre de la Commission Charbonneau.

Réponse: Frank Zampino (#3 des personnalités judiciaire)

 

La troisième nouvelle la plus médiatisée au Québec sur une période de 7 jours.

Réponse: Lock-out dans la LNH: entente de principe


-30-

À propos d'Influence Communication

Influence est le plus important courtier en nouvelles au Canada. Fondée en 2001, l’entreprise ayant son siège social à Montréal assure un service de veille et d'analyse médias pour la plupart des plus grandes entreprises canadiennes. Grâce à sa plate-forme ICE (Interactive Communication Environment) et à son réseau de partenaires répartis à travers le Canada et dans 160 pays, Influence offre la surveillance, l'agrégation et l'analyse exhaustives des journaux, de la radio, de la télévision et de plus de 7 000 sites Internet d'information. Chaque jour, Influence Communication collige plus d'un million de nouvelles à travers le monde.

Source :
Noémie Prégent-Charlebois
Tél. : 514-716-8298
Courriel :  npregent-charlebois@tactconseil.ca

Communiqués de presse

  • La nouvelle de la semaine est sans contredit la victoire du camp du « Leave » au referendum sur le Brexit, tenu le 23 juin dernier. Puisque les négociations entourant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne risquent de s’étendre sur une longue période — la procédure de sortie d’un membre de l’Union européenne prévoyant des délais pouvant aller jusqu’à deux ans — il sera intéressant de voir évoluer l’attention médiatique accordée à ce processus, ainsi qu’aux autres impacts du Brexit. La durée de vie de la nouvelle risque d’être plus longue que celle d’autres événements ayant fait les manchettes cette année, mais les médias, particulièrement dans les pays moins directement touchés comme le Canada, assureront-ils une couverture soutenue durant toute cette période ?

    Parlant longévité de la nouvelle, il est intéressant de constater que la tuerie d’Orlando arrive en troisième position au Canada, alors qu’au Québec, elle obtient un poids médias de 0,57 %, un niveau près de 3,6 fois inférieur à la polémique sur les pitbulls qui anime la presse québécoise depuis trois semaines déjà.

    Les grandes chaleurs du dernier week-end n’ont visiblement pas empêché le hockey d’occuper un fort espace médiatique au Québec et au Canada. Deux nouvelles atteignent ainsi nos tops 5. Dans le premier cas, il s’agit du rejet de la candidature de Québec pour l’obtention d’une équipe de hockey. Cette nouvelle atteint la troisième position et est suivie de près par le repêchage dans la ligue nationale. Au Canada, cette dernière nouvelle atteint la deuxième position, juste derrière le Brexit, alors que l’annonce de changements possibles à Hockey Night in Canada arrive en cinquième position.

  • Arrivée dans la nuit du samedi 11 juin, la tuerie d’Orlando était trop fraiche pour arriver en première place de notre top 5 la semaine dernière. Sans surprise, elle se classe cette semaine en première position au Canada et au Québec. L’événement a en effet causé l’émoi à travers le monde, non seulement à cause de son caractère homophobe, mais aussi du fait que le meurtrier s’est réclamé de l’État islamique. Après les attentats de Paris, de San Bernardino, de Bruxelles, l’organisation terroriste revient ainsi hanter l’actualité. Il s’agit du 11e top 5 hebdomadaire depuis la semaine du 10 au 16 novembre 2015 qui inclut une nouvelle liée directement aux activités terroristes du groupe. La guerre en Syrie, la crise des migrants, l’accueil de réfugiés syriens au Canada et autres nouvelles qui impliquent de façon directe ou indirecte l’EI et qui ont occupé une place importante dans l’actualité depuis au moins un an ne sont même pas considérés dans ce décompte.

  • Au Québec, le scandale au ministère des Transports continue à faire couler beaucoup d’encre et termine en première position du Top 5. Après le témoignage accablant de deux ex-vérificatrices qui ont subi de l’intimidation et dont les rapports incriminants ont été falsifiés, on remet en question le processus de nomination des hauts fonctionnaires et on déplore le manque d’imputabilité de ces derniers.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter