État de la nouvelle : Bilan 2012

Montréal, 19 décembre 2012- Pour une huitième année consécutive, Influence Communication rend public son bilan annuel de l’actualité et du travail des médias. État de la nouvelle : Bilan 2012© analyse les tendances dans l'actualité ainsi que l'ensemble des nouvelles qui ont été publiées ou diffusées au Québec entre le 1er janvier et le 17 décembre 2012. Pour une sixième année consécutive, Influence Communication rend également publics les résultats d’analyses similaires effectuées auprès des médias canadiens et internationaux.

L’année 2012 aura été celle de la polarisation.  En effet, 27 % de l’ensemble du contenu médiatique a porté sur la campagne électorale, le conflit étudiant et les travaux de la Commission Charbonneau.

En raison de sa médiatisation sur 7 jours, l’élection d’un gouvernement minoritaire péquiste constitue la nouvelle de l’année.  L’événement associé à l’attentat perpétué le soir du scrutin s’inscrit comme la nouvelle la plus médiatisée au Québec sur une période de 24 heures depuis 2001.

Avec à son actif une vingtaine d’éclipses médiatiques, le conflit étudiant a été la nouvelle la plus longue et la plus intense de l’histoire moderne des médias québécois.  Le dossier a décroché une place dans le top 5 pendant 22 semaines.

Sur le plan individuel, Jean Charest a été la personne la plus médiatisée.  Pour la première fois depuis le début des années 2000, la personnalité sportive n’est pas un membre actif du Canadien de Montréal.  Patrick Roy a toutefois bien failli le devenir.

Parlant de sport, il a subi une perte de 25 % comparativement à 2011. En fait, malgré l’année olympique, le sport n'a jamais été aussi peu médiatisé depuis 2002. Ça s’explique en partie par la chute d’intérêt à l’égard du Canadien.  Celui-ci a perdu 42 % de ses parts de marchés médiatiques sur 2011.  Le CH n'a jamais été aussi peu médiatisé depuis 2001.

 

Télécharger

 

Télécharger (l'année en un coup d'oeil)

 

Sondage

 

Le mercredi 12 décembre, Influence Communication a lancé un sondage en ligne afin de connaître l’opinion du public sur quelques éléments d’actualité.

Voici les résultats du public, suivis par la bonne réponse :

 

Quelle est la nouvelle internationale la plus médiatisée au Québec en 2012 ?

Réponse : Cérémonie d'ouverture et début des Jeux olympiques de Londres

 

Entreprise ne faisant pas partie du top dix des entreprises les plus médiatisées au Québec ?

Réponse : Apple au 13e rang

 

Parmi ces personnalités politiques québécoises, laquelle a été la plus médiatisée en 2012 ?

Réponse : Régis Labeaume

 

Qui a été la personnalité sportive la plus médiatisée au Québec en 2012 ?

Réponse : Patrick Roy

 

Quelle est la nouvelle de l’année au Québec en 2012 ?

Réponse : Élection d’un gouvernement péquiste minoritaire



-30-

À propos d'Influence Communication

Influence est le plus important courtier en nouvelles au Canada. Fondée en 2001, l’entreprise ayant son siège social à Montréal assure un service de veille et d'analyse médias pour la plupart des plus grandes entreprises canadiennes. Grâce à sa plate-forme ICE (Interactive Communication Environment) et à son réseau de partenaires répartis à travers le Canada et dans 160 pays, Influence offre la surveillance, l'agrégation et l'analyse exhaustives des journaux, de la radio, de la télévision et de plus de 7 000 sites Internet d'information. Chaque jour, Influence Communication collige plus d’un million de nouvelles à travers le monde.

Source :
Vanessa Roland
vroland@tactconseil.ca
514-966-8963

Communiqués de presse

  • Les nouvelles politiques et sportives ont dominé l’actualité la semaine dernière au Québec et au Canada, éclipsant l’évolution des feux de forêt dans l’ouest du pays.

    Au Québec, c’est le ministère des Transports qui a fait couler le plus d’encre cette semaine avec le départ de la sous-ministre Savoie, l’enquête de l’UPAC sur des allégations d’irrégularités au sein du ministère et les interventions de l’ex-ministre Robert Poëti dans les médias. Cette crise s’ajoute à la controverse autour d’Uber qui ébranle le MTQ et met en lumière plusieurs dissensions au sein du PLQ.

  • Pour la deuxième semaine, Fort McMurray domine l’actualité au Canada avec un poids médias de 7,76 %. Après l’évacuation des résidents la semaine dernière, c’était au tour des compagnies d’assurance, des médias et des politiques d’aller constater sur place l’ampleur de la catastrophe. Par ailleurs, les feux de forêt se poursuivent dans les provinces de l’Ouest, en Alberta et en Colombie-Britannique, et d’autres évacuations sont à prévoir. Avec l’ampleur de la couverture qu’a connue l’incendie de Fort McMurray, les médias suivent avec une attention redoublée l’évolution de la situation ailleurs au pays.

  • Avec 10,40 %, l’événement médiatique de la semaine au Canada est sans contredit l’immense feu de forêt qui a ravagé Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta. Il est bien rare qu’une nouvelle atteigne un tel niveau de médiatisation dans la portion anglophone du pays. À titre comparatif, les dernières nouvelles les plus diffusées, soit les attentats du 22 mars à Bruxelles, et ceux de novembre 2015 à Paris, ont occupé respectivement 6,92 % et 8,03 % du marché, la semaine de leur parution.

Abonnement

Pour recevoir nos communiqués de presse.

Suivre Influence

Suivez Influence sur Twitter